Analyse de la finale de la Coupe du Monde au Qatar

Analyse finale cdm 2022Analyse finale cdm 2022

Alors que tous les fans de football ont vécu un mois de folie grâce à cette incroyable Coupe du Monde, celle-ci a pris fin à l’issue de la finale remportée par l’Argentine, face au champion du monde en titre, la France. L’Albiceleste a globalement dominé la rencontre, mais a dû faire face à un Kylian Mbappe taille patron, avant d’aller chercher son troisième titre mondial. Le scénario totalement fou de cette rencontre, a dû mettre à mal bon nombre de pronostics foot.

75 minutes de jeu à sens unique

Alors que l’on s’attendait à un match plutôt équilibré, c’est tout l’inverse qui a eu lieu. Contre toute attente, c’est l’Argentine qui a outrageusement dominé les débats, contre une équipe de France non reconnaissable.

Les hommes de Lionel Scaloni ont d’ailleurs rapidement ouvert le score, par l’intermédiaire de son idole nationale : Lionel Messi. Ce dernier, suite à une faute de Dembélé dans la surface sur Di Maria, a transformé un penalty en prenant Hugo Lloris à contrepied (23e).

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, l’Argentine continuait de dominer outrageusement les débats et fut récompensé par un nouveau but (36e), cette fois-ci de Di Maria, étincelant lors de cette finale.

Obligé de répliquer, Didier Deschamps décide alors de procéder à des choix forts, en faisant entrer Randal Kolo Muani et Marcus Thuram, en lieu et place d’Ousmane Dembélé et d’Olivier Giroud (41e).

La mi-temps est sifflée et la France n’a tiré aucune fois au but, alors que l’Argentine a déjà effectué 6 tirs pour deux buts marqués. Un réveil est donc attendu à la mi-temps si les Bleus ne veulent pas sombrer.

Mais les Argentins reviennent des vestiaires avec la même intensité et continuent d’exercer un pressing de tous les instants. La France, malgré le fait qu’elle se montre un peu plus offensive, est toujours à la peine et concède plusieurs occasions de buts.

La fin du match approchant, Didier Deschamps décide alors de changer de système et effectue un nouveau double changement : Antoine Griezmann et Theo Hernandez sortent pour laisser la place à Kingsley Coman et Eduardo Camavinga (71e).

Lionel MessiLionel Messi

Un Mbappe étincelant sonne la révolte française

Les Bleus semblent plus à l’aise dans cette nouvelle configuration en 4-4-2 et parviennent à obtenir un penalty par l’intermédiaire de Kolo Muani (80e). Celui-ci est transformé par Kylian Mbappe et le match prend alors une tout autre tournure.

En effet, une minute après avoir inscrit son penalty, Kylian Mbappe se retrouve à la conclusion d’une superbe action et remet alors les compteurs à égalité, contre toute attente.

Personne ne s’attendait à un tel retournement de situation et les deux équipes ont poussé pour prendre l’avantage avant la fin du temps réglementaire, sans réussite.

Le coup d’envoi de la première mi-temps des prolongations est alors donné, mais celle-ci fût plutôt terne. L’Argentine aurait pu tout de même prendre l’avantage, grâce à deux belles offensives, coup sur coup.

Mais alors que la seconde mi-temps de la prolongation vient de commencer, Lloris sauve les Bleus sur une superbe frappe de Messi, mais doit ensuite s’incliner face à ce même joueur, deux minutes plus tard (108e).

« L’Albiceleste a globalement dominé la rencontre, mais a dû faire face à un Kylian Mbappe taille patron, avant d’aller chercher son troisième titre mondial. Le scénario totalement fou de cette rencontre. »

Les coéquipiers d’Aurélien Tchouameni poussent alors pour aller chercher ce but égalisateur et vont être récompensé en toute fin de match. Alors qu’il obtient le ballon à l’entrée de la surface, Mbappe frappe, mais voit sa frappe être détournée de la main par Montiel. Un penalty est alors logiquement accordé et c’est le natif de Bondy qui se charge une nouvelle fois de le transformer.

Les quelques minutes qui restent sont alors totalement folles et la France manque même l’occasion de prendre les devants dans les ultimes instants, lorsque Kolo Muani voit sa frappe être superbement détournée par Emiliano Martinez.

Les deux équipes doivent alors disputer la fatidique séance des tirs au but et à ce petit jeu, c’est l’Argentine qui s’est imposée. Les 4 tireurs argentins ont tous réussi leur tentative, tandis que Coman et Tchouameni ont échoué pour la France.

L’Argentine remporte donc son troisième mondial et Messi le seul trophée qui manquait à son palmarès, alors que la France aura échoué à remporter une deuxième Coupe du Monde consécutive.

Articles plus populaires

Parier sur le sport sur quels sports faut-il parier ?

Les bookmakers, qu’ils soient basés en Suisse ou ailleurs, proposent une large gamme de sports sur lesquels vo ...

Les cotes paris sportif : définition et fonctionnement

Si vous voulez devenir un expert aux paris sportifs, vous devez déjà commencé par apprendre à différencier les diff ...

Gestion de bankroll : nos conseils pour gérer son budget

Nous allons voir ensemble quels sont les bons réflexes à avoir pour parier efficacement et surtout augmenter ses chanc ...
TOP BOOKMAKERS SUISSE
1
Bahigo
400CHF
+ 100 CHF free bet
2
Interwetten
100CHF
3
bwin
200$